Propositions

 

projet :

mercredi 28 janvier 2015

Alain Badiou à Bruxelles

Alain Badiou, philosophe, dramaturge, essayiste politique, se trouvait à Bruxelles ce 27 janvier, où il donnait une conférence consacrée aux "contradictions dans le monde contemporain". La conférence fut organisée par la Bibliothèque des Riches-Claires et eut lieu à l'Hôtel de Ville. Voici un compte rendu personnel, résumant le propos et se terminant par quelques questions ouvertes.

Lire la suite

samedi 17 mai 2014

dialectique sur scoop-it

Scoop-it est un service d'agrégation d'information, textuelles, iconiques ou multimedia, se trouvant sur le net. La "curation" se construit autour d'un thème prédéfini et résulte de requêtes automatiques ou de recherche manuelles sur la base de descripteurs (mots-clé) définis par l'utilisateur.

Théorie critique, école de Francfort, dialectique et les auteurs phare de la pensée marxienne et relevant de l'école de Francfort, sont l'objet de la curation présentée sous le titre dialectique

saisie d'écran dialectique sur scoop-it

vendredi 16 mai 2014

reprise de dialectiques et textes philosophiques

Dialectiques est resté en sommeil pendant plus d'un an... le moment est cependant venu de reprendre les publications et de lancer un nouveau cycle de réflexion. En premier lieu nous effectuons un retour sur le passé par la remise en ligne des textes philosophiques publiés jadis dans "chemins de la pensée".

Lire la suite

mardi 7 avril 2009

un Réseau d'action pour un Etat laïque en Belgique

En Belgique le principe de séparation de l'Eglise et de l'Etat n'est pas formellement inscrite dans la Constitution, qui garantit la liberté religieuse et interdit explicitement d'y faire obstacle. L'Etat belge se veut neutre et pluraliste, c'est à dire qu'il garantit la protection des minorités philosophique dans ses institutions politiques et culturelles et y favorise une représentation par quota des courants politiques. Dans le contexte des actuelles offensives cléricales, il a apparu urgent d'agir pour une véritable laïcité constitutionnelle en Belgique.

Lire la suite

mardi 2 décembre 2008

enjeux matérialistes : 1. religions et sciences - le cas du créationnisme

Le matérialisme ne se déploie pas sur le terrain éthéré de la seule réflexion philosophique. Il fait l'objet d'une résistance acharnée des milieux spiritualistes et religieux, qui adoptent parfois des stratégies de lobbying et d'intervention sociale sophistiquées. Enjeu : la reconquête, contre la modernité, de l'hégémonie culturelle. Médias, publicité et institutions diverses sont mobilisés. La réponse dispersée des mouvements laïques, en Belgique, témoigne de l'ambivalente d'une laïcité ramenée à un courant philosophique reconnu parallèlement aux cultes subventionnés par l'Etat, oscillant entre discours anticlérical et tolérance pluraliste, et impuissante à assurer sans équivoque la séparation de l'Etat et des Eglises. Dans ce cadre, les rapports entre la religion et la science sont aujourd'hui problématisés par les tentatives des créationnistes de se construire une légitimité académique.

Lire la suite

samedi 11 octobre 2008

argumenter l'athéisme, sur « Pour en finir avec Dieu » de R. Dawkins

Livre polémique, « Pour en finir avec Dieu » est une prise de position radicale en faveur d'un athéisme décomplexé qui, tout en respectant les personnes, n'hésite pas à ridiculiser les croyances religieuses, obscurantistes et intolérantes par nature. Britannique, Dawkins a étudié et enseigne à Oxford. Sa jeunesse, (il est né au Kenya) est nourrie de culture anglicane, mais aussi d'interrogation et de doute qui, à mesure de sa formation scientifique, sont devenues une certitude : La foi religieuse n'a aucun fondement. Dawkins a le mérite de la clarté et de la franchise et ne s'embarrasse pas d'un neutralisme politiquement correct qui n'empiéterait pas sur les platebandes cléricales en séparant science et foi. Sa pensée philosophique s'appuye sur un rationalisme pragmatique nourri de matérialisme naturaliste.

Lire la suite

mardi 5 février 2008

Vaincre la désillusion

Une interprétation courante de la désillusion l'interprète comme une déception, amenant la tristesse de celui qui voit s'écrouler ses espoirs. C'est à un dépassement de cette tristesse que l'athéisme invite en affirmant que la désillusion est, au contraire, source de joie dans la mesure où elle mène à une lucidité plus grande.

Lire la suite

lundi 28 janvier 2008

Athéisme et espérance (2)

Parce qu’il ôte toute illusion sur le salut de l’humanité ou sur l’au-delà, l’athéisme semble porter la désespérance. Cependant la lucidité ne nous ôte pas les raisons d'agir. Même si l'athée récuse la transcendance, le finalisme et l'idée d'une intentionnalité créatrice de la nature, il n'en garde pas moins espoir dans une amélioration de la condition humaine. Quelles sont ses raisons d'espérer envers et contre toute illusion ?

Lire la suite

mercredi 9 janvier 2008

athéisme et espérance (1) - sur l'encyclique "Spe salvi"

L'encyclique « Spe Salvi », réflexion théologique et philosophique sur l'espérance, se présente comme une critique radicale du progrès, de l'humanisme athée et du communisme, et plus généralement de toutes les tentatives de rédemption matérielle, sociale ou politique de l'humanité. Sans Dieu, on ne peut espérer une libération humaine affirme-t-il et les promesses du progrès et de la science sont illusoires. Au-delà des dénonciations faciles d'un texte profondément réactionnaire, il importe d'apporter une réponse argumentée et d'esquisser une réflexion athée sur l'espérance, montrant que l'humanité peut légitimement espérer d'elle-même.

Lire la suite

mercredi 21 novembre 2007

Spinoza - connaissance et sensation

La question qui se pose est le rôle attribué par Spinoza à la perception du sensible dans l'élaboration de la connaissance rationnelle, celle du second genre, du monde. Nous cherchons ici à préciser les rapports entre la sensation et la connaissance.

Lire la suite