En Belgique le principe de séparation de l'Eglise et de l'Etat n'est pas formellement inscrite dans la Constitution, qui garantit la liberté religieuse et interdit explicitement d'y faire obstacle. L'Etat belge se veut neutre et pluraliste, c'est à dire qu'il garantit la protection des minorités philosophique dans ses institutions politiques et culturelles et y favorise une représentation par quota des courants politiques. Dans le contexte des actuelles offensives cléricales, il a apparu urgent d'agir pour une véritable laïcité constitutionnelle en Belgique.

Lire la suite