Lancer une nouvelle entreprise éditoriale est l'occasion de penser le commencement.

Toute nouvelle entreprise repose sur un bilan. Paradoxe sans doute d'une démarche qui se veut novatrice, au moins pour celui qui l'entreprend. Ces Propositions ne sont pas le premier des blogs que je tente. Elles n'empêcheront pas la poursuite de ce que j'ai entamé ailleurs, mais elles se veulent le produit d'une rétro-analyse de ma présence philosophique sur internet. Ce premier post adopte les conventions du genre, comme s'il s'agissait de s'excuser d'écrire, encore et toujours, pour un public aléatoire et submergé par le foisonnement du web : justifications, explicitation du projet, rappel du passé, définition des buts, le tout muni de précautions oratoires utiles à une navigation prudente entre l'exposé de l'intime - le subjectivisme narcissique - et l'abstraction académique - naufrage de l'intellectuel.

Lire la suite